Aller au contenu principal

Investissement et fonctionnement

Le 10 mars dernier, le budget 2022 a été adopté en conseil municipal. Il s'élève à 25,6 millions d'euros, dont 19,8 millions d'euros en fonctionnement et 5,8 millions d'euros en investissement.

Vue d'ensemble du budget

Pour mieux comprendre comment se répartissent les dépenses réelles de la collectivité, faisons le ratio sur un billet de 100 € :

  • l'enfance et la jeunesse représente 19,20€ pour que les enfants déjeunent dans les cantines, qu'ils soient accueillis dans des conditions optimales au sein des écoles et des centres de loisirs, accompagnés dans le cadre scolaire et pris en charge par des animateurs diplômés sur
    les temps périscolaires ;
  • l'état civil, la maintenance et la modernisation des services publics représente 19,10€ pour que les administrés soient accueillis dans les meilleures conditions possibles à l'hôtel de Ville et y effectuent leurs différentes formalités ;
  • l'entretien des espaces publics, aménagements urbains et paysagés ainsi que le développement durable représentent 9,80€ pour que chacun apprécie une Ville dans laquelle il fait bon vivre grâce au nettoyage régulier des rues et l'entretien des espaces verts ;
  • la petite enfance représente 7,80€ pour que les bébés et jeunes enfants soient gardés dans des structures d'accueil collectif ou familial et qu'ils découvrent le monde qui les entoure en participant des activités ludiques sous le regard bienveillant d'adultes qualifiés ;
  • la culture représente 6,60€ pour que les cinéphiles et amoureux de l’art et du spectacle vivant profitent d'une programmation de qualité et participent aux cours du pôle d'enseignements artistiques assurés par des professeurs certifiés ;
  • la solidarité et les aînés représente 3,45€ (hors budget CCAS en tant qu'établissement public autonome) pour que les personnes âgées puissent rester chez elles le plus longtemps possible tout en tant accompagnées par des aides domicile ou des professionnels de santé et pour que les ménages dans le besoin soient écoutés et aidés ;
  • le sport représente 2,70€ pour que les associations puissent proposer leurs disciplines au sein d'équipements sportifs en bon état et que les habitants assistent de grands événements sportifs ;
  • la sécurité et la tranquillité des espaces publics représente 1,90€ pour que les habitants vivent en pleine quiétude sur le territoire, notamment grâce aux patrouilles de la police municipale et au système de vidéoprotection ;
  • l'autofinancement, les charges à caractère général et financière, les fluides et services ressources nécessaires au bon fonctionnement de la collectivité, les versements à la Métropole représentent 29,45€.

Cette présentation ne tient pas compte des écritures comptables spécifiques telles que les amortissements, les provisions pour charges et les dépenses imprévues.

Éléments complémentaires

Au vote du budget s'ajoute le vote des tarifs municipaux qui a lieu deux fois par an :

  • en fin d'année pour les tarifs liés à l'utilisation des espaces publics (installations d'échafaudages, terrasses des commerces, etc.) appliqués au 1er janvier de l'année suivante ;
  • au printemps pour les tarifs liés aux services à la population (accueil périscolaire, séance Sésame, Ariel, etc.) appliqués au 1er septembre.

Trois choses à retenir

  1. Davantage de moyens pour servir une politique environnementale ambitieuse, afin d' économiser les ressources, de poursuivre la préservation de la biodiversité et de valoriser les atouts du territoire. Ce sont ainsi 1,2 millions d'euros qui sont consacrés au développement durable en 2022. À titre d'exemple :
    • 298 000 € destinés à l'entretien et à la préservation des espaces arborés de la Ville ;
    • 66 000 € consacrés aux dépenses d’alimentation scolaire en produits bio et locaux à destination des 0 / 12 ans en vue de répondre aux obligations de la loi Egalim (20 % de denrées alimentaires bio et 30 % de produits labellisés) ;
    • l'achat d'une électricité verte et l'organisation d’animations dédiées pour sensibiliser la population aux enjeux environnementaux ;
    • la mise en place du télétravail pour les agents municipaux afin de limiter les déplacements domicile / travail.
  2. Une dotation supplémentaire de 50 000 € pour mettre en oeuvre le projet social du CCAS et garantir un relais des actions et des priorités de la commune tels que le développement du lien social ou la lutte contre l'isolement ;
  3. Un maintien des taux d'imposition, une maitrise des dépenses de fonctionnement et de la dette un niveau raisonnable malgré une baisse des subventions de l’état et une forte tendance inflationniste.